Actualités

Louis Pasteur et la Dissymétrie Moléculaire

«Des chercheurs qui cherchent, on en trouve, des chercheurs qui trouvent, on en cherche ! » disait le général De Gaulle. Louis Pasteur était un chercheur qui trouvait et c’est au début de sa carrière en 1847 qu’il va faire une de ses plus grandes découvertes : la dissymétrie moléculaire.

Le jeune chercheur Louis Pasteur va en effet prouver et répondre ainsi aux interrogations du physicien allemand Eilhard Mitscherlich, que deux substances chimiques identiques à savoir le tartrate et le paratartrate de soude et d’ammoniaque peuvent avoir un effet différent sur la lumière polarisée.

En associant la cristallographie, la chimie et l’optique, sous l’effet d’une moisissure, Louis Pasteur découvre en effet que deux molécules présentant le même nombre d’atomes et les mêmes connectivités entre leurs atomes pouvaient avoir des propriétés différentes. Louis Pasteur découvre alors que la lumière polarisée ne peut être déviée sur les cristaux qui ont un plan de symétrie alors que la lumière polarisée est déviée par les cristaux dissymétriques. Une découverte qui va faire trembler le dogme du chimiste allemand, Justus von Liebig. Celui-ci en effet établissait que la fermentation était une œuvre de mort, avec la découverte de Louis Pasteur, l’inverse semblait être une évidence. Pour Louis Pasteur en effet, cette substance active provenant de la nature vivante ou fermentation est bien une œuvre de vie puisque seule la vie génère des substances actives sur la lumière polarisée. Cette ligne de démarcation entre le monde organique et le monde minéral appelée la dissymétrie moléculaire, constituera les fondations d’une loi fondamentale : « seuls les produits nés sous l’influence de la vie sont dissymétriques, cela parce qu’à leur élaboration président des forces cosmiques qui sont elles-mêmes dissymétriques ».

Louis Pasteur jette alors les bases de la stéréochimie, chimie de l’espace ou chimie en 3-D. Cette découverte le mènera aux maladies contagieuses et provoquera l’avènement de la chimie de synthèse.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/fmrfze/chimie2011.fr/wp-includes/functions.php on line 3818